Projet ESPÉRO (2018)

Espace du Sanctuaire de la Paix Et de Rencontre Œcuménique (ESPERO)
(Peace Sanctuary Oecumenical Meeting Space : PSOMS)
Projet de transformation de l’Église du Très-Saint-Sacrement, Québec

Ce projet prévoyait la transformation de l’église du TSS en Espace du Sanctuaire de la Paix et de Rencontre Œcuménique (ESPÉRO). À noter que l’espace ESPERO aurait gardé une activité cultuelle et que les activités religieuses régulières auraient été maintenues (via les activités de la future paroisse regroupant les 3 paroisses TSS, St-Charles

L’essentiel du projet consistait à faire de l’église du TSS, via une corporation sans but lucratif, un centre à vocation régional et diocésaine, en exploitant sa formidable architecture, et son statut de Sanctuaire de la Paix (augmenté d’une activité muséale et de tourisme religieux) et de place publique (à développer sous le thème du ‘Vivre Ensemble’). Ce musée serait  en continuité avec les activités des Sœurs Servantes du Saint-Sacrement du Mont-Thabor, qui, depuis 1935, ont été les ‘aumônières (ou priantes)’ de nos militaires ainsi que des policiers et pompiers de Québec. Ces sœurs ont été à l’origine de la création du Sanctuaire de la Paix. À cet effet, la partie arrière de la nef  (jusqu’au transept) serait aménagée en espace multi-fonction (avec un mur de vitre entre la partie avant et cette partie). Le sous-sol sera aussi réaménagé.

La spiritualité eucharistique des PSS serait aussi mise en valeur, en continuité avec leur œuvre.

Un volet de spiritualité chrétienne innovante serait aussi mis en place, avec un aspect œcuménique important.

On tenterait aussi à avoir une approche écologique au niveau du chauffage en utilisant des énergies renouvelables (Église verte, en écho avec la Cité Verte située non loin).

Le financement du projet devait servir aussi à restaurer l’Église (toit et façade ouest).

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir